La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

10/03/2003 | FRANCE | N°240970

France | France, Conseil d'État, 2 ss, 10 mars 2003, 240970


Vu l'ordonnance en date du 6 décembre 2001, enregistrée le 12 décembre 2001 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, par laquelle le président du tribunal administratif d'Amiens a transmis au Conseil d'Etat, en application des dispositions de l'article R. 351-2 du code de justice administrative, la requête présentée par Mme Liliane X..., ;
Vu ladite requête, enregistrée le 28 novembre 2001 au greffe du tribunal administratif d'Amiens ; Mme X... demande :
1°) l'annulation du jugement du 12 juin 2001 par lequel le tribunal administratif d'Amiens a proclamé Mme Céli

ne Y... élue au premier tour du scrutin organisé les 11 et 18 mars...

Vu l'ordonnance en date du 6 décembre 2001, enregistrée le 12 décembre 2001 au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat, par laquelle le président du tribunal administratif d'Amiens a transmis au Conseil d'Etat, en application des dispositions de l'article R. 351-2 du code de justice administrative, la requête présentée par Mme Liliane X..., ;
Vu ladite requête, enregistrée le 28 novembre 2001 au greffe du tribunal administratif d'Amiens ; Mme X... demande :
1°) l'annulation du jugement du 12 juin 2001 par lequel le tribunal administratif d'Amiens a proclamé Mme Céline Y... élue au premier tour du scrutin organisé les 11 et 18 mars 2001 pour la désignation des conseillers municipaux de Laniscourt et a annulé le second tour de ce scrutin ;
2°) la validation de son élection en qualité de conseiller municipal ;
Vu les autres pièces du dossier ;
Vu le code général des impôts ;
Vu le code de justice administrative ;
Après avoir entendu en séance publique :
- le rapport de M. Devys, Maître des Requêtes ;
- les conclusions de Mme de Silva, Commissaire du gouvernement ;

Considérant qu'en vertu des dispositions de l'article L. 411-1 du code de justice administrative et de l'article 1089 B du code général des impôts, l'introduction des requêtes enregistrées auprès des tribunaux administratifs, des cours administratives d'appel et du Conseil d'Etat est subordonnée à l'acquittement d'un droit de timbre de 15 euros ; que la requête de Mme X... n'est accompagnée de timbres fiscaux que pour une valeur de 75 F (11,43 euros) ; qu'invitée, par une lettre du secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat en date du 14 mai 2002, à régulariser son pourvoi en adressant au Conseil d'Etat, dans un délai de quinze jours, des timbres fiscaux pour un montant en euros équivalant à 25 F, Mme X... s'est abstenue de procéder à cette régularisation ; que, dès lors, sa requête n'est pas recevable ;
Article 1er : La requête de Mme X... est rejetée.
Article 2 : La présente décision sera notifiée à Mme Liliane X..., à Mme Céline Y..., à M. Christian Z..., au préfet de l'Aisne et au ministre de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales.


Type d'affaire : Administrative

Analyses

ELECTIONS - ELECTIONS MUNICIPALES - OPERATIONS ELECTORALES.


Références :

CGI 1089 B
Code de justice administrative L411-1


Publications
Proposition de citation: CE, 10 mar. 2003, n° 240970
Inédit au recueil Lebon
RTFTélécharger au format RTF
Composition du Tribunal
Rapporteur ?: M. Devys
Rapporteur public ?: Mme de Silva

Origine de la décision
Formation : 2 ss
Date de la décision : 10/03/2003
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance


Numérotation
Numéro d'arrêt : 240970
Numéro NOR : CETATEXT000008145705 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;2003-03-10;240970 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.