Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Cour de cassation, Avis, 12 décembre 2011, 11-00007

Imprimer

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 11-00007
Numéro NOR : JURITEXT000025553225 ?
Numéro d'affaire : 11-00007
Numéro de décision : A1100010
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;cour.cassation;arret;2011-12-12;11.00007 ?

Analyses :

CASSATION - Saisine pour avis - Demande - Domaine d'application - Exclusion - Cas - Question ne répondant pas à l'exigence d'être de pur droit et dégagée des éléments de fait de l'espèce.

Lorsque la question sur laquelle l'avis de la Cour de cassation est sollicité ne répond pas à l'exigence d'être de pur droit et dégagée des éléments de fait de l'espèce, il n'y a pas lieu à avis


Texte :

Demande d'avis n° 1100007
Séance du 12 décembre 2011
Juridiction : Cour d'appel d'Amiens (juridiction du premier président)

LA COUR DE CASSATION,
Vu les articles L. 441-1 et suivants, R. 441-1 du code de l'organisation judiciaire et 1031-1 et suivants du code de procédure civile,
Vu la demande d'avis formulée le 5 juillet 2011 par le premier président de la cour d'appel d'Amiens, reçue complète le 22 septembre 2011, dans une instance opposant M. X... à la SCP Bourhis et associés, en matière de contestation d'honoraires d'avocats, et ainsi libellée :
- Recevabilité d'un appel en matière de représentation non obligatoire régularisé par lettre recommandée avec accusé de réception électronique revêtue d'une signature numérique ; acte sur lequel le domicile de l'appelant n'apparaît pas, M. X..., militaire expatrié, indiquant les coordonnées d'une boîte postale des armées et une adresse à Orry la Ville sur une deuxième page du courrier adressé au premier président de la cour d'appel d'Amiens ;
Sur le rapport de Mme Renault-Malignac, conseiller référendaire et les conclusions de M. Mucchielli, avocat général, entendu en ses observations orales ;
Telle qu'elle est formulée, la question ne répond pas à l'exigence d'être de pur droit et dégagée des éléments de fait de l'espèce ;
EN CONSÉQUENCE,
DIT N'Y AVOIR LIEU A AVIS.
Fait à Paris, le 12 décembre 2011, au cours de la séance où étaient présents : M. Lamanda, premier président, Mme Favre, MM. Charruault, Loriferne, Terrier, Tardif, présidents de chambre, Mme le doyen Mazars, faisant fonction de président, M. le conseiller Fossier, faisant fonction de président, Mme Renault-Malignac, conseiller référendaire, rapporteur, assistée de Mme Annie Polese Rochard, greffier en chef au service de documentation, des études et du rapport, M. Vasseur, conseiller référendaire, Mme Tardi, directeur de greffe.
Le présent avis a été signé par le premier président et le directeur de greffe.

Références :

articles L. 441-1 et suivants du code de l'organisation judiciaire ; article R. 441-1 du code de l'organisation judiciaire ; articles 1031-1 et suivants du code de procédure civile
Décision attaquée : Cour d'appel d'Amiens, 05 juillet 2011


Publications :

Proposition de citation: Cass. Avis, 12 décembre 2011, pourvoi n°11-00007, Bull. civ. 2011, Avis, n° 9
Publié au bulletin des arrêts des chambres civiles 2011, Avis, n° 9
RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Lamanda (premier président)
Avocat général : M. Mucchielli
Rapporteur ?: Mme Renault-Malignac, assistée de Mme Polese-Rochard, greffière en chef

Origine de la décision

Formation : Avis
Date de la décision : 12/12/2011
Date de l'import : 24/11/2012

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Interview de JP Jean secrétaire général de l’AHJUCAF dans « Le Monde du droit » sur l’accès à la jurisprudence francophone.


Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.