Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Cour de cassation, Chambre commerciale, 03 février 1960, JURITEXT000006952675

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Commerciale

Numérotation :

Numéro d'arrêt : JURITEXT000006952675
Numéro NOR : JURITEXT000006952675 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;cour.cassation;arret;1960-02-03;juritext000006952675 ?

Analyses :

1° BAIL COMMERCIAL (DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953) - DISPOSITIONS TRANSITOIRES - REPRISE - REPRISE POUR HABITATION - DEMANDE FONDEE SUR LA LOI DU 30 JUIN 1926 - DECISION PASSEE EN FORCE DE CHOSE JUGEE - REITERATION DE LA DEMANDE - APPLICATION DU DECRET.

1° L'ARTICLE 41 DU DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953 AUTORISANT LE LOCATAIRE A RENOUVELER OU A FORMER DES DEMANDES EN RENOUVELLEMENT SOUS LA SEULE RESERVE DES DECISIONS DE JUSTICE PASSEES EN FORCE DE CHOSE JUGEE INTERVENUES POUR L'UNE DES CAUSES ET AUX CONDITIONS DUDIT DECRET, C'EST A BON DROIT QU'UNE COUR D'APPEL DECIDE QUE NE FAISAIT PAS OBSTACLE A UNE NOUVELLE DEMANDE, LE JUGEMENT PASSE EN FORCE DE CHOSE JUGEE ANTERIEUREMENT AUDIT DECRET, ADMETTANT UN DROIT DE REPRISE POUR HABITATION, SANS TENIR COMPTE DES DEUX CONDITIONS DE REPRISE IMPOSEES PAR LE NOUVEAU TEXTE.

2° BAIL COMMERCIAL (DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953) - DISPOSITIONS TRANSITOIRES - RENOUVELLEMENT - DEMANDE - DEMANDE ANTERIEURE AU DECRET - DECISION PASSEE EN FORCE DE CHOSE JUGEE - REITERATION DE LA DEMANDE - FORCLUSION - LOI DU 11 SEPTEMBRE 1954 - CONDITIONS.

2° SI LA LOI DU 11 SEPTEMBRE 1954, RELEVANT LES LOCATAIRES QUI OCCUPENT MATERIELLEMENT LES LIEUX DE LA FORCLUSION ENCOURUE PAR EUX EN VERTU DE L'ARTICLE 29 DU DECRET DU 30 SEPTEMBRE 1953, EDICTE QUE SES DISPOSITIONS SONT APPLICABLES "EN L'ABSENCE D'UNE DECISION DE JUSTICE PASSEE EN FORCE DE CHOSE JUGEE", CETTE RESERVE, LORSQUE LE LOCATAIRE EST SUSCEPTIBLE D'INVOQUER L'ARTICLE 41 DUDIT DECRET, DOIT S'INTERPRETER COMME ECARTANT LA FORCLUSION MEME EN PRESENCE D'UNE DECISION DE JUSTICE ANTERIEURE PASSEE EN FORCE DE CHOSE JUGEE, LORSQUE, COMME LE PREVOIT CE TEXTE, CELLE-CI N'A PAS MIS FIN AU BAIL OU CONSTATE L'ABSENCE DE DROIT AU RENOUVELLEMENT POUR L'UNE DES CAUSES ET AUX CONDITIONS DU DECRET.


Texte :

Références :

Décision attaquée : DECISION (type)


Publications :

Proposition de citation: Cass. Com., 03 février 1960, pourvoi n°JURITEXT000006952675, Bull. civ.N° 49
Publié au bulletin des arrêts des chambres civiles N° 49
RTFTélécharger au format RTF

Origine de la décision

Formation : Chambre commerciale
Date de la décision : 03/02/1960
Date de l'import : 14/10/2011

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Interview de JP Jean secrétaire général de l’AHJUCAF dans « Le Monde du droit » sur l’accès à la jurisprudence francophone.


Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.