La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

25/06/1998 | CANADA | N°[1998]_1_R.C.S._1220

§ | R. c. Daigle, [1998] 1 R.C.S. 1220 (25 juin 1998)


R. c. Daigle, [1998] 1 R.C.S. 1220

Sébastien Daigle Appelant

c.

Sa Majesté la Reine Intimée

Répertorié: R. c. Daigle

No du greffe: 26168.

1998: 25 juin.

Présents: Les juges L’Heureux‑Dubé, Gonthier, McLachlin, Bastarache et Binnie.

en appel de la cour d’appel du québec

R. c. Daigle, [1998] 1 R.C.S. 1220

Sébastien Daigle Appelant

c.

Sa Majesté la Reine Intimée

Répertorié: R. c. Daigle

No du greffe: 26168.

1998: 25 juin.

Présents: Les juges L’Heureux‑Dubé, Gonthier, McLachlin, Bastarache et Binnie.

en appel de la cour d’appel du québec



Analyses

Droit criminel - Agression sexuelle - Consentement - Victime sous l’effet de stupéfiants absorbés à son insu lors de l’agression - Juge du procès concluant erronément que la victime a donné un consentement valable - Défense de croyance sincère mais erronée au consentement inapplicable puisque l’accusé n’avait pas pris les mesures raisonnables pour s’assurer du consentement de la victime.

POURVOI contre un arrêt de la Cour d’appel du Québec, [1997] A.Q. no 2668 (QL), J.E. 97‑1597, qui a annulé l’acquittement de l’accusé relativement à une accusation d’agression sexuelle et substitué une déclaration de culpabilité. Pourvoi rejeté.

Sophie Gauthier et Jean Petit, pour l’appelant.

Robert Parrot, pour l’intimée.

//Le juge L’Heureux-Dubé//

Le jugement de la Cour a été rendu oralement par

1 Le juge L’Heureux‑Dubé — Nous sommes prêts à rendre jugement séance tenante.

2 Malgré vos représentations très habiles dans les circonstances Me Gauthier, nous sommes tous d’avis de rejeter ce pourvoi, qui nous parvient de plein droit, pour les motifs unanimes de la Cour d’appel du Québec.

3 Nous ajoutons simplement que l’appelant ne pouvait invoquer la défense de croyance sincère mais erronée puisqu’il n’avait pas pris les mesures raisonnables pour s’assurer du consentement de la victime.

Jugement en conséquence.

Procureurs de l’appelant: Grenier, Linteau, Petit, Québec.

Procureur de l’intimée: Le substitut du Procureur général, Québec.


Parties
Demandeurs : Sa Majesté la Reine
Défendeurs : Daigle
Proposition de citation de la décision: R. c. Daigle, [1998] 1 R.C.S. 1220 (25 juin 1998)

PDFTélécharger au format PDF
DOCXTélécharger au format DOCX
WebVersion d'origine
WebVersion en anglais


Origine de la décision
Date de la décision : 25/06/1998
Date de l'import : 06/04/2012

Numérotation
Référence neutre : [1998] 1 R.C.S. 1220 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ca;cour.supreme;arret;1998-06-25;.1998..1.r.c.s..1220 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.