Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Tribunal administratif de Versailles, 14 décembre 1984, CETATEXT000008246292

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet incompétence
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : CETATEXT000008246292
Numéro NOR : CETATEXT000008246292 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.versailles;arret;1984-12-14;cetatext000008246292 ?

Analyses :

COMPETENCE - REPARTITION DES COMPETENCES ENTRE LES DEUX ORDRES DE JURIDICTION - COMPETENCE DETERMINEE PAR DES TEXTES SPECIAUX - ATTRIBUTIONS LEGALES DE COMPETENCE AU PROFIT DES JURIDICTIONS JUDICIAIRES.

17-03-01-02 Etranger ayant été détenu par les services de police de l'air et des frontières, puis contraint de regagner son pays d'origine, en vertu d'un arrêté d'expulsion qui concernait une autre personne et dont aucun exemplaire ne lui a été remis. L'article 136 du code de procédure pénale, ayant attribué compétence aux tribunaux judiciaires dans tous les cas d'atteinte à la liberté individuelle, il n'appartient pas au tribunal administratif de statuer sur une action en responsabilité fondée sur de tels agissements.


Texte :

Références :

Code de procédure pénale 136 al. 3


Publications :

RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Abraham
Rapporteur ?: M. Arrighi de Casanova
Rapporteur public ?: M. Lamy-Rested

Origine de la décision

Date de la décision : 14/12/1984
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Interview de JP Jean secrétaire général de l’AHJUCAF dans « Le Monde du droit » sur l’accès à la jurisprudence francophone.


Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.