La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

23/03/1993 | FRANCE | N°CETATEXT000008266578

§ | France, Tribunal administratif de Nice, 23 mars 1993, CETATEXT000008266578



Sens de l'arrêt : Annulation
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Analyses

ACTES LEGISLATIFS ET ADMINISTRATIFS - VALIDITE DES ACTES ADMINISTRATIFS - VIOLATION DIRECTE DE LA REGLE DE DROIT - PRINCIPES GENERAUX DU DROIT - EGALITE DEVANT LE SERVICE PUBLIC - EGALITE DES USAGERS DEVANT LE SERVICE PUBLIC - Violation par un règlement communal des eaux ne permettant aux locataires de s'abonner que par l'intermédiaire des propriétaires.

01-04-03-03-03, 16-05 Le règlement des eaux d'une commune qui ne permet aux locataires de souscrire un abonnement que par l'intermédiaire des propriétaires procède à une organisation du service public dans des conditions anormales qui viole le principe général du droit d'égal accès des usagers à ce service public.

COMMUNE - SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX - Service de distribution de l'eau - Règlement ne permettant aux locataires de s'abonner que par l'intermédiaire des propriétaires - Illégalité.


Références
Code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel R222, L8-1
Décret 91-1296 1991-12-19 art. 164 II
Loi 82-213 1982-03-02 art. 1


Publications
RTFTélécharger au format RTF
Composition du Tribunal
Président : M. Dupouy
Rapporteur ?: M. Louvet
Rapporteur public ?: M. Fouchet

Origine de la décision
Date de la décision : 23/03/1993
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance


Numérotation
Numéro d'arrêt : CETATEXT000008266578
Numéro NOR : CETATEXT000008266578 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.nice;arret;1993-03-23;cetatext000008266578 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.