Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Tribunal administratif de Caen, 14 mai 1996, 96133

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 96133
Numéro NOR : CETATEXT000008287083 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.caen;arret;1996-05-14;96133 ?

Analyses :

ELECTIONS - ELECTIONS AUX COMMISSIONS ADMINISTRATIVES PARITAIRES - AUX COMITES TECHNIQUES PARITAIRES ET COMITES D'HYGIENE ET DE SECURITE DE LA FONCTION PUBLIQUE (VOIR FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS).

28-045, 36-07-01-03 Si l'article 7 du décret n° 85-565 du 30 mai 1985 habilite le ministre chargé des collectivités territoriales à fixer la date des élections des représentants du personnel aux comités techniques paritaires suivant le renouvellement des conseils municipaux, le ministre n'a pas été habilité à fixer la date limite de publicité de la liste électorale qui est déterminée par l'article 9 du même décret ; que, par suite, la circonstance que l'affichage des listes électorales soit intervenu au-delà du délai fixé par arrêté ministériel, mais dans le respect du délai de 30 jours prévu par l'article 9 du décret susvisé est sans influence sur la régularité des opérations électorales.

FONCTIONNAIRES ET AGENTS PUBLICS - STATUTS - DROITS - OBLIGATIONS ET GARANTIES - STATUT GENERAL DES FONCTIONNAIRES DE L'ETAT ET DES COLLECTIVITES LOCALES - DISPOSITIONS STATUTAIRES RELATIVES A LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE (LOI DU 26 JANVIER 1984) - Publicité des listes électorales - Non respect de la date limite fixée par arrêté du ministre chargé des collectivités territoriales - Conséquence sur la régularité de l'élection.


Texte :

Références :

Décret 85-565 1985-05-30 art. 9, art. 7


Publications :

RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : Mme Rousseaux
Rapporteur ?: M. Murat
Rapporteur public ?: M. Mathis

Origine de la décision

Date de la décision : 14/05/1996
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.