La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

21/06/1996 | CANADA | N°[1996]_2_R.C.S._461

§ | R. c. Bardales, [1996] 2 R.C.S. 461 (21 juin 1996)


R. c. Bardales, [1996] 2 R.C.S. 461

Roger Alfredo Bardales Appelant

c.

Sa Majesté la Reine Intimée

Répertorié: R. c. Bardales

No du greffe: 25001.

1996: 21 juin.

Présents: Les juges Sopinka, Gonthier, Cory, McLachlin et Major.

en appel de la cour d’appel de la colombie-britannique

R. c. Bardales, [1996] 2 R.C.S. 461

Roger Alfredo Bardales Appelant

c.

Sa Majesté la Reine Intimée

Répertorié: R. c. Bardales

No du greffe: 25001.

1996: 21 juin.

Présents: Les juges Sopinka, Gonthier, Cory, McLachlin et Major.

en appel de la cour d’appel de la colombie-britannique



Analyses

Droit criminel - Procès - Exposé au jury - Identification - Juge du procès donnant au jury des directives appropriées sur le besoin particulier de prudence dans l’examen de la preuve d’identification.

POURVOI contre un arrêt de la Cour d’appel de la Colombie-Britannique (1995), 101 C.C.C. (3d) 289, 65 B.C.A.C. 241, 106 W.A.C. 241, qui a rejeté l’appel de l’accusé contre ses déclarations de culpabilité de meurtre et de profération de menaces. Pourvoi rejeté.

Peter J. Wilson, pour l’appelant.

Gregory J. Fitch, pour l’intimée.

Version française du jugement de la Cour rendu oralement par

1 Le juge Sopinka — Le présent pourvoi est formé de plein droit. Le juge du procès a donné au jury des directives appropriées sur le besoin particulier de prudence dans l’examen de la preuve d’identification. En traitant les circonstances entourant l’identification, le juge a décrit la reconnaissance comme étant un facteur. Compte tenu de la directive générale explicite de prudence dans l’acceptation de toute preuve d’identification, l’omission de répéter l’avertissement relativement à la reconnaissance n’a pas constitué une erreur en l’espèce. Quant aux faiblesses particulières de la preuve invoquées par l’appelant, nous sommes d’avis que l’exposé était suffisant. Nous estimons que, compte tenu de toutes les circonstances, l’attention du jury a suffisamment été attirée sur ces faiblesses.

2 Le pourvoi est rejeté.

Jugement en conséquence.

Procureurs de l’appelant: Wilson & Buck, Vancouver.

Procureur de l’intimée: Le ministère du Procureur général, Vancouver.


Parties
Demandeurs : Sa Majesté la Reine
Défendeurs : Bardales
Proposition de citation de la décision: R. c. Bardales, [1996] 2 R.C.S. 461 (21 juin 1996)

PDFTélécharger au format PDF
DOCXTélécharger au format DOCX
WebVersion d'origine
WebVersion en anglais


Origine de la décision
Date de la décision : 21/06/1996
Date de l'import : 06/04/2012

Numérotation
Référence neutre : [1996] 2 R.C.S. 461 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ca;cour.supreme;arret;1996-06-21;.1996..2.r.c.s..461 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.