La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

25/09/2008 | SUISSE | N°2C_545/2008

Suisse | Suisse, Tribunal fédéral suisse, 25 septembre 2008, 2C 545/2008


2C_545/2008 {T 0/2} Ordonnance du 25 septembre 2008 IIe Cour de droit public Composition M. le Juge Merkli, Président. Greffière: Mme Charif Feller. Parties Fondation X.________, recourante, contre Service de l'emploi du canton de Vaud, rue Caroline 11, 1014 Lausanne, Service de la population du canton de Vaud, avenue de Beaulieu 19, 1014 Lausanne. Objet Autorisation de séjour CE/AELE, recours contre l'arrêt de la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal du canton de Vaud, du 19 juin 2008. Considérant: que, le 17 juillet 2008, Fondation X.________ a ann

oncé au Tribunal fédéral vouloir recourir contre l'a...

2C_545/2008 {T 0/2} Ordonnance du 25 septembre 2008 IIe Cour de droit public Composition M. le Juge Merkli, Président. Greffière: Mme Charif Feller. Parties Fondation X.________, recourante, contre Service de l'emploi du canton de Vaud, rue Caroline 11, 1014 Lausanne, Service de la population du canton de Vaud, avenue de Beaulieu 19, 1014 Lausanne. Objet Autorisation de séjour CE/AELE, recours contre l'arrêt de la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal du canton de Vaud, du 19 juin 2008. Considérant: que, le 17 juillet 2008, Fondation X.________ a annoncé au Tribunal fédéral vouloir recourir contre l'arrêt rendu le 19 juin 2008 par la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal du canton de Vaud concernant le refus de délivrer une autorisation de séjour CE/AELE en faveur d'un employé bénévole de la recourante, que, le 22 juillet 2008, le Tribunal fédéral a communiqué à la recourante - qui sollicitait dans son acte de recours la prolongation du délai de recours pour "réunir les motifs de recours et établir un dossier" - les dispositions de la loi sur le Tribunal fédéral (LTF) relatives aux délais de recours, que, le 1er septembre 2008, la recourante a informé le Tribunal fédéral du retrait de son recours, qu'il convient de prendre acte du retrait du recours (cf. art. 32 al. 2 LTF), de rayer la cause du rôle et de statuer sur le sort des frais et dépens (cf. art. 5 al. 2 et art. 73 PCF par renvoi de l'art. 71 LTF), que la recourante doit être considérée comme partie qui succombe, ce d'autant plus que son écriture ne satisfaisait manifestement pas aux exigences légales (art. 42 al. 1 et 2 LTF) et qu'elle aurait dû être déclarée irrecevable (art. 108 al. 1 let. b LTF), que, partant, il se justifie de mettre les frais judiciaires à la charge de la recourante (art. 66 al. 1 et 2 LTF), par ces motifs, le Président ordonne: 1. La cause (2C_545/2008) est rayée du rôle par suite de retrait du recours. 2. Les frais judiciaires, arrêtés à 200 fr., sont mis à la charge de la recourante. 3. La présente ordonnance est communiquée à la recourante, au Service de l'emploi, au Service de la population et à la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal du canton de Vaud ainsi qu'à l'Office fédéral des migrations. Lausanne, le 25 septembre 2008 Au nom de la IIe Cour de droit public du Tribunal fédéral suisse Le Président: La Greffière: Merkli Charif Feller


2e cour de droit public

Références :

Origine de la décision
Date de la décision : 25/09/2008
Date de l'import : 14/10/2011

Numérotation
Numéro d'arrêt : 2C_545/2008
Numéro NOR : 183578 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ch;tribunal.federal.suisse;arret;2008-09-25;2c.545.2008 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.