La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

26/06/2001 | FRANCE | N°982802

§ | France, Tribunal administratif de Versailles, 26 juin 2001, 982802



Sens de l'arrêt : Annulation
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Recours pour excès de pouvoir

Analyses

ENSEIGNEMENT - QUESTIONS PROPRES AUX DIFFERENTES CATEGORIES D'ENSEIGNEMENT - ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET GRANDES ECOLES - UNIVERSITES - Commissions de spécialistes.

30-02-05-01 Il résulte des dispositions combinées des articles 2 et 3 du décret du 15 février 1988 modifié relatif aux commissions de spécialistes de l'enseignement supérieur, que le nombre de leurs membres peut aller de 20 à 40 et qu'elles doivent comporter, dans le premier cas, au moins 12 professeurs ou maîtres de conférences affectés à l'établissement et 28 dans le second cas. La taille de la commission doit être ainsi arrêtée en fonction du nombre de professeurs et de maîtres de conférences affectés à l'établissement. L'article 5 du même décret, qui autorise le président de l'université à compléter l'effectif des commissions en désignant des enseignants-chercheurs ou des personnels assimilés de la même catégorie affectés à d'autres établissements, ne trouve à s'appliquer que si le nombre de professeurs et de maîtres de conférences affectés à l'établissement étant inférieur à 12 la composition de la commission doit nécessairement être complétée par des membres extérieurs ou si le nombre de membres élus parmi les professeurs et les maîtres de conférences affectés à l'établissement étant insuffisant il convient, également, de la compléter. Université ne comprenant que 7 professeurs et 9 maîtres de conférences en sciences économiques. Illégalité de la décision de son président fixant à 40 le nombre de membres de la "commission de spécialistes en sciences économiques" et faisant appel à des personnels de même catégorie, affectés à d'autres établissements, pour la compléter.


Références
Décret 88-146 1988-02-15 art. 2, art. 3, art. 5


Publications
RTFTélécharger au format RTF
Composition du Tribunal
Président : M. Dacre-Wright
Rapporteur ?: Mme Colrat
Rapporteur public ?: Mme Agier-Cabanes

Origine de la décision
Date de la décision : 26/06/2001
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance


Numérotation
Numéro d'arrêt : 982802
Numéro NOR : CETATEXT000008291165 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.versailles;arret;2001-06-26;982802 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.