Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ France, Tribunal administratif de Marseille, 31 décembre 1993, CETATEXT000008210037

Imprimer

Sens de l'arrêt : Rejet
Type d'affaire : Administrative
Type de recours : Plein contentieux

Numérotation :

Numéro d'arrêt : CETATEXT000008210037
Numéro NOR : CETATEXT000008210037 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;tribunal.administratif.marseille;arret;1993-12-31;cetatext000008210037 ?

Analyses :

RJ1 PROCEDURE - PROCEDURES D'URGENCE - REFERE-PROVISION - RECEVABILITE - Absence - Demande de référé-provision présentée à l'encontre d'une commune dont le budget est réglé par le préfet (1).

54-03-015-02 Il résulte des dispositions combinées des articles 11, 12 et 12-1 de la loi du 2 mars 1982 que, dans les communes dont le budget est réglé par le préfet, il appartient exclusivement à ce dernier de fixer, en cas d'insuffisance des fonds communaux disponibles, l'ordre de priorité de paiement des mandats en instance émis par le maire. En conséquence, un créancier de la commune n'est pas recevable à demander au juge des référés de lui accorder une provision sur une créance mandatée par le maire qui n'a pas été payée par le comptable en raison de l'insuffisance des fonds de la commune.

Références :


1. Rappr. CE, 1993-10-01, ONILAIT, n° 124987, aux tables


Texte :

Références :

Code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel R129, L8-1
Loi 82-213 1982-03-02 art. 12, art. 11, art. 12-1


Publications :

RTFTélécharger au format RTF

Composition du Tribunal :

Président : M. Bidard de la Noe, juge des référés

Origine de la décision

Date de la décision : 31/12/1993
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance

Legifrance
Interview de JP Jean secrétaire général de l’AHJUCAF dans « Le Monde du droit » sur l’accès à la jurisprudence francophone.


Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.