Facebook Twitter Appstore
Accueil > Recherche       RSS

40 résultats

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 08 décembre 2011, 400

DROIT COMMERCIAL GÉNÉRAL - BAIL COMMERCIAL - ACTION EN RÉSILIATION ET EXPULSION - MISE EN DEMEURE - MISE EN DEMEURE AYANT OMIS D'INFORMER LE PRENEUR - NULLITÉ DE LA MISE EN DEMEURE OUI DROIT COMMERCIAL GÉNÉRAL - BAIL COMMERCIAL - ACTION EN RÉSILIATION ET EN EXPULSION DU PRENEUR - NULLITÉ DE LA MISE EN DEMEURE - RECEVABILITÉ NON ...La mise en demeure est nulle en application de l’article 101 de l’AUDCG, dès lors qu’elle a omis d’informer le preneur qu’à défaut de paiement ou de respect des clauses et conditions du bail dans un délai d’un mois, la résiliation sera poursuivie. En rejetant l’exception de nullité de l’acte...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 08 décembre 2011, 402

RECOUVREMENT DE CRÉANCE - INJONCTION DE PAYER - CRÉANCE REMPLISSANT LES CONDITIONS DE LIQUIDITÉ NON - RECOUVREMENT PAR LA PROCÉDURE D'INJONCTION DE PAYER NON ...En estimant que les conditions de liquidité de la créance, telles qu’exigées par l’article 1er de l’Acte uniforme ne sont pas satisfaites pour suivre la procédure d’injonction de payer, la Cour d’appel n’a pas violé le texte susvisé, dès lors que la créance réclamée est contestée dans son principe par les parties et qu’il y a compte à faire. ARTICLE 1er AUPSRVE Cour suprême de Côte d’Ivoire, Chambre judiciaire, formation civile et commerciale, arrêt n° 402 du 8 décembre...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 29 juillet 2011, 0358

BAIL COMMERCIAL - EXPULSION - CARACTÈRE FACULTATIF DE LA MISE EN DEMEURE - INAPPLICATION DE L'ACTE UNIFORME - REJET DE LA DEMANDE OUI ...L’article 78 de l’Acte uniforme OHADA portant droit commercial général n’est pas applicable, dès lors que la cession des locaux donnés à bail n’est pas le fait du propriétaire. ARTICLE 69 AUDCG ARTICLE 71 AUDCG ARTICLE 78 AUDCG ARTICLE 101 AUDCG Cour suprême de Côte d’Ivoire, 3ème Chambre civile et commerciale B, audience du vendredi 29 juillet 2011, Arrêt n° 0358 du 29 juillet 2011, SCI KHALIL Me TOURE Hassanatou c/ SODIMAT, SDM-CI, ITRAO, Mme YAO Ahou Martiale Cabinet A. FADIKA amp...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 16 juin 2011, 218

RECOUVREMENT DE CRÉANCE - INJONCTION DE PAYER - JUGEMENT RENDU SUR OPPOSITION - APPEL - DÉLAI - INOBSERVATION - IRRECEVABILITÉ ...En déclarant irrecevable l’appel comme étant intervenu plus d’un mois après le prononcé du jugement, en application de l’article 15 AUPSRVE, la Cour d’appel n’a pu violer les textes visés au moyen qui n’ont pas vocation à s’appliquer. ARTICLE 15 AUPSRVE Cour suprême de Côte d’Ivoire, Chambre judiciaire, formation civile et commerciale, arrêt n° 218 du 16 juin 2011, affaire : M. D c/ Société d’importation des produits de mer. Juris Ohada, 2012, n° 4, octobre, p. 42 VU l’exploit de pourvoi en cassation du...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 09 juin 2011, 184

RECOUVREMENT DE CRÉANCE - INJONCTION DE PAYER - TRIBUNAL TERRITORIALEMENT COMPÉTENT - CLAUSE COMPROMISSOIRE DONNANT COMPÉTENCE À UN AUTRE TRIBUNAL ET INSÉRÉE DANS LE PROTOCOLE D'ACCORD SIGNE PAR LES PARTIES - COMPÉTENCE DU PRÉSIDENT DU TRIBUNAL D'ABIDJAN NON ...Le Président du Tribunal d’Abidjan doit se déclarer incompétent pour statuer sur la présente requête aux fins d’injonction de payer, dès lors que les parties étaient liées par un protocole d’accord qui renferme une clause compromissoire selon laquelle le Tribunal de commerce de Nanterre est seul compétent en cas de litige. En rejetant cette exception, la Cour d’appel a viol...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 10 mars 2011, 174

VOIES D'EXÉCUTION - SAISIE-ATTRIBUTION DE CRÉANCE - LITIGE OPPOSANT LE SAISI ET LE TIERS SAISIE - LOI APPLICABLE - ARTICLE 172 DE L'AUPSRVE NON - ARTICLE 49 AUPSRVE OUI PROCÉDURE - ORDONNANCE DE CONDAMNATION DU TIERS SAISI - APPEL - DÉLAI - INOBSERVATION - IRRECEVABILITÉ ...La Cour d’appel a violé l’article 49 de l’Acte uniforme OHADA relatif aux voies d’exécution, et sa décision encourt la cassation dès lors que dans un litige opposant le saisi et le tiers, il a fait application des dispositions de l’article 172 ; Est irrecevable comme hors délai, l’appel relevé plus de 15 jours après le prononcé de l’ordonnance...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 13 janvier 2011, 14

DROIT COMMERCIAL GÉNÉRAL - BAIL COMMERCIAL - LOCATAIRE AYANT RECONNU DEVOIR DES LOYERS ÉCHUS - RÉSILIATION ET EXPULSION DU PRENEUR ...ARTICLE 101 AUPSRVE Cour suprême de Côte d’Ivoire, Chambre judiciaire, formation civile et commerciale, arrêt n° 14 du 13 janvier 2011, affaire : M. F c/ A. Juris Ohada, 2012, n° 4, octobre-décembre, p. 32 LA COUR, Vu l’exploit de pourvoi du 13 Octobre 2009 ; Vu les pièces produites ; Sur le moyen unique de cassation pris de la violation de la loi ou erreur dans l’application ou l’interprétation de la loi, notamment de l’article 101 de l’Acte Uniforme du traité OHADA sur le Droit Commercial Général...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 07 octobre 2010, 585

PROCÉDURE - RECOURS EN CASSATION - CONTESTATION RELATIVE À L'APPLICATION DES ACTES UNIFORMES - COMPÉTENCE DE LA CCJA OUI - DESSAISISSEMENT ...La Cour suprême, chambre judiciaire, formation civile doit se dessaisir immédiatement et transmettre l’ensemble du dossier ainsi qu’une copie du présent arrêt de renvoi à la CCJA de l’OHADA, compétente pour connaître du pourvoi, conformément à l’article 15 du Traité OHADA, dès lors que la contestation soulevée est relative à l’application des Actes Uniformes, précisément aux procédures de recouvrement simplifiée de créances entrées en vigueur depuis janvier 1998. ARTICLE 15 TRAITE OHADA Cour...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 19 août 2010, 643

VOIES D'EXÉCUTION - SAISIE-ATTRIBUTION DE CRÉANCE - FONDEMENT - JUGEMENT FRAPPÉ D'APPEL - EXISTENCE DE TITRE EXÉCUTOIRE NON ...La requête en rétractation doit être rejetée, dès lors que le créancier saisissant ne disposait pas d’un titre exécutoire au sens de l’article 153 de l’Acte uniforme, le jugement servant de fondement à la saisie-attribution étant frappé d’appel. Par conséquent, cette saisie-attribution était impropre à emporter, au regard de l’article 154 du même Acte uniforme, attribution immédiate au profit de la SIDAM de la créance saisie la créance saisie ARTICLE 153 AUPSRVE ARTICLE 154 AUPSRVE Cour suprême de Côte...

§ Côte d'Ivoire, Cour suprême de côte d'ivoire, 08 juillet 2010, 492

RECOUVREMENT DE CRÉANCE - INJONCTION DE PAYER - CRÉANCE - ÉLÉMENTS D'EXISTENCE - RELATIONS COMMERCIALES FONDÉES SUR DES USAGES ET DES HABITUDES - BONS DE COMMANDE - ENTREPRISES - PROPRIÉTÉ - PRÊTE-NOM - ÉLÉMENTS ...La preuve de l’existence de la créance ayant été rapportée par témoins, les ayants droit du propriétaire de l’entreprise doivent être condamnés à payer au créancier poursuivant la dette de l’entreprise. Il en est ainsi lorsqu’il a existé entre le créancier et le débiteur défunt des relations commerciales fondées sur des usages et des habitudes comme définis aux articles 5, 207 alinéa 1 et 208 de l’AUDCG. ARTICLE 5 AUDCG...

 
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.