Facebook Twitter Appstore
Page d'accueil > Résultats de la recherche

§ Suisse, Tribunal fédéral, , 4A 134/2019

Imprimer

Numérotation :

Numéro d'arrêt : 4A_134/2019
Identifiant URN:LEX : urn:lex;ch;tribunal.federal.suisse;arret;2019-03-28;4a.134.2019 ?

Texte :

 
Bundesgericht 
Tribunal fédéral 
Tribunale federale 
Tribunal federal 
 
                 
 
 
4A_134/2019 /THE  
 
Ordonnance du 28 mars 2019 
 
Ire Cour de droit civil  
 
Composition 
Mme la juge Kiss, Présidente de la Cour. 
Greffier: M. Thélin. 
 
Participants à la procédure 
X.________, 
représentée par Me Laurent Roulier, 
recourante, 
 
contre  
 
Z.________, 
intimé. 
 
Objet 
retrait du recours 
 
recours contre l'arrêt rendu le 8 mars 2019 par la Chambre des recours civile du Tribunal cantonal du canton de Vaud 
(JM18.048297-190366, 83). 
 
 
Vu :  
la lettre de Me Laurent Roulier datée du 26 mars 2019, par laquelle ce mandataire déclare le retrait du recours; 
 
 
Considérant :  
Que le retrait du recours met fin à la cause; 
Que son auteur doit acquitter l'émolument à percevoir par le Tribunal fédéral; 
 
 
 Par ces motifs, vu l' art. 32 al. 2 LTF , la Présidente de la Cour ordonne :  
 
1.   
La cause est rayée du rôle. 
 
2.   
La recourante acquittera un émolument judiciaire de 200 francs. 
 
3.   
La présente ordonnance est communiquée aux parties et au Tribunal cantonal du canton de Vaud. 
 
 
Lausanne, le 28 mars 2019 
 
Au nom de la Ire Cour de droit civil 
du Tribunal fédéral suisse 
 
La Présidente : Kiss 
 
Le greffier: Thélin 

Origine de la décision

Date de la décision : 28/03/2019
Date de l'import : 21/04/2019

Fonds documentaire ?: www.bger.ch

www.bger.ch
Association des cours judiciaires suprêmes francophones Association des cours judiciaires suprêmes francophonesVisitez le nouveau site de l'AHJUCAF Organisation internationale de la francophonie

Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des cours judiciaires suprêmes francophones,
réalisé en partenariat avec le Laboratoire Normologie Linguistique et Informatique du droit (Université Paris I).
Il est soutenu par l'Organisation internationale de la Francophonie et le Fonds francophone des inforoutes.