La jurisprudence francophone des Cours suprêmes


recherche avancée

22/05/1996 | FRANCE | N°129919

France | France, Conseil d'État, 10 / 7 ssr, 22 mai 1996, 129919


Vu l'ordonnance en date du 24 septembre 1991 enregistrée au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat le 3 octobre 1991 par laquelle le président de la cour administrative d'appel de Lyon a renvoyé au Conseil d'Etat, en application de l'article R. 81 du code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel, la requête présentée par Mme Odette MENAGER ;
Vu la requête enregistrée au greffe de la cour administrative d'appel de Lyon le 13 septembre 1991 présentée par Mme Odette MENAGER ; Mme MENAGER demande l'annulation de l'ordonnance en date du 4 juillet 1991 p

ar laquelle le président du tribunal administratif de Clermon...

Vu l'ordonnance en date du 24 septembre 1991 enregistrée au secrétariat du contentieux du Conseil d'Etat le 3 octobre 1991 par laquelle le président de la cour administrative d'appel de Lyon a renvoyé au Conseil d'Etat, en application de l'article R. 81 du code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel, la requête présentée par Mme Odette MENAGER ;
Vu la requête enregistrée au greffe de la cour administrative d'appel de Lyon le 13 septembre 1991 présentée par Mme Odette MENAGER ; Mme MENAGER demande l'annulation de l'ordonnance en date du 4 juillet 1991 par laquelle le président du tribunal administratif de Clermont-ferrand a rejeté sa demande tendant à la rectification de ses erreurs matérielles entachant le jugement rendu par le même tribunal le 16 mai 1991 ensemble la réformation ;
Vu le nouveau mémoire enregistré le 5 avril 1996, présenté par Mme MENAGER ; Mme MENAGER déclare se désister purement et simplement de l'ensemble des conclusions de sa requête ;
Vu les autres pièces du dossier ;
Vu le code des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel ;
Vu l'ordonnance n° 45-1708 du 31 juillet 1945, le décret n° 53-934 du 30 septembre 1953 et la loi n° 87-1127 du 31 décembre 1987 ;
Après avoir entendu en audience publique :
- le rapport de M. Ollier, Auditeur,
- les conclusions de Mme Denis-Linton, Commissaire du gouvernement ;

Considérant que le désistement de Mme MENAGER est pur et simple ; que rien ne s'oppose à ce qu'il en soit donné acte ;
Article 1er : Il est donné acte du désistement de la requête de Mme MENAGER.
Article 2 : La présente décision sera notifiée à Mme Odette MENAGER et au ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche.


Type d'affaire : Administrative

Analyses

ENSEIGNEMENT - QUESTIONS PROPRES AUX DIFFERENTES CATEGORIES D'ENSEIGNEMENT - ENSEIGNEMENT DU SECOND DEGRE.


Références :

Publications
Proposition de citation: CE, 22 mai. 1996, n° 129919

RTFTélécharger au format RTF
Composition du Tribunal
Rapporteur ?: M. Ollier
Rapporteur public ?: Mme Denis-Linton

Origine de la décision
Formation : 10 / 7 ssr
Date de la décision : 22/05/1996
Date de l'import : 02/07/2015

Fonds documentaire ?: Legifrance


Numérotation
Numéro d'arrêt : 129919
Numéro NOR : CETATEXT000007917369 ?
Identifiant URN:LEX : urn:lex;fr;conseil.etat;arret;1996-05-22;129919 ?
Association des cours judiciaires suprmes francophones
Organisation internationale de la francophonie
Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie. Juricaf est un projet de l'AHJUCAF, l'association des Cours suprêmes judiciaires francophones. Il est soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie.